vignette article rencontre avec Maxime hardouin - aerospline

Rencontre avec Maxime Hardouin-Finez, directeur général de la société AeroSpline, spécialiste en cobotique.

«Toute notre équipe se sent boostée par la dynamique acquise avec Up Grade Nouvelle-Aquitaine»

Quel est l’ADN d’AeroSpline ?

AeroSpline est le fruit d’une réflexion menée par les fondateurs Maxime Hardouin et Nicolas De Saeger, ingénieurs en robotique, avec la volonté de créer des robots collaboratifs pour lutter contre la pénibilité des métiers dans l’industrie. Le néologisme cobotique qualifie ces nouveaux robots qui deviennent de nouveaux outils au service des compagnons. Précurseur de cette vision, AeroSpline a gagné en 6 ans la confiance des plus grands industriels français. L’approche cobotique d’AeroSpline est un contre-pied au remplacement de l’homme par des automates ou des robots industriels.

Contre toute attente les cobots d’AeroSpline en coopérant avec les compagnons, ont démontré des performances supérieures d’un facteur 2 à 3 par rapport à la robotique conventionnelle. Aujourd’hui, les cobots d’AeroSpline sont qualifiés sur de nombreux sites de production, concernent le polissage de verrières chez Dassault, la fabrication de réacteurs A320 chez Figeac Aero, l’inspection de moteurs chez Safran Helicopters, ou encore sur des projets confidentiels dans le viticole ou en recherche européenne.

Ayant atteint une forte maturité technologique, avec nos cobots adoptés par les métiers les plus exigeants de l’industrie, il devenait fondamental que nous nous structurions sur plusieurs angles pour préparer notre croissance. Structuration aussi bien par une démarche interne de certification EN9100 et d’adoption d’un ERP, que par un accompagnement externe sur une vision stratégique et organisationnelle pour renforcer notre croissance.

C’est ici que votre intégration au sein d’Up Grade Nouvelle-Aquitaine prend tout son sens ?

En effet, nous avions atteint un certain niveau de maturité produit et marché, mais nous pensions qu’il fallait un sparring-partner. Pour notre société qui a toujours fonctionné à l’intuition et aux prises de décisions parfois impulsives, il devenait indispensable de se faire challenger par une équipe de start-up managers très expérimentés, pour aborder notre changement d’échelle,  notre modèle économique, notre approche commerciale et humaine.

L’objectif était pour nous de conforter dans nos choix, de nous aider à nous structurer. Voilà pourquoi nous avons choisi Up Grade Nouvelle-Aquitaine.

 

Après plusieurs mois d’accompagnement, qu’en retirez-vous ?

Le rôle d’Up Grade Nouvelle-Aquitaine a été fondamental dans l’approche marché, avec notamment la mise en place d’une stratégie commerciale basée sur la segmentation de nos clients / prospects et dans l’ingénierie financière de notre développement.

En 2021, nous ferons plus que doubler notre chiffre d’affaires, tout en dérisquant notre ancrage sectoriel en sortant de l’aéronautique. Notre technologie collaborative offre en effet des gains de productivité et de réduction de la pénibilité dans beaucoup d’autres métiers, tels que la logistique viticole, le ponçage en carrosserie, en construction navale et ferroviaire. C’est notre expertise dans l’aéronautique qui conforte notre avance en cobotique exportable partout où les industriels ont des niveaux d’exigence qualité élevés avec des productions en petites séries, et pour lesquelles la main d’œuvre se raréfie.

Aussi bien sur volet gestion que sur le plan humain, Up Grade Nouvelle-Aquitaine nous a permis de prendre du recul avec des regards extérieurs. Nous sommes devenus plus forts et avons appris à transmettre ces valeurs à nos équipes. Aujourd’hui, l’ensemble de notre personnel se sent assuré et renforcé au vu de notre maturité accrue avec Up Grade au cours de ces derniers mois !

 

Après cette année 2020 un peu difficile, quels sont désormais vos enjeux ?

Comme beaucoup, nous avons été impactés par la crise Covid, car un grand nombre de projets ont été stoppés sine die dans le secteur aéronautique. Nous avons tiré profit de cette période pour mettre en œuvre nos projets de développement sur les nouveaux marchés identifiés.

Avec Up Grade Nouvelle-Aquitaine nous avons su traverser la crise en 2020 et mettre en place une structure financière solide qui respecte notre indépendance et prépare notre croissance.

Enfin, concernant l’International, nous avons jusqu’à présent fait le choix de consolider notre présence sur le marché français, avant d’envisager notre développement à l’étranger. Les pays cibles sont déjà identifiés, et cela s’inscrit dans notre feuille de route.  Cela dit nous opérons depuis longtemps à l’international. Avec nos clients, grands groupes qui nous conduisent à vendre nos cobots pour leurs sites de productions hors de France. Avec également un axe déterminant dans notre avance technologique, les projets de R&D européens comme notre projet H2020-CleanSky de 0,5M€ remporté en 2017 avec la Suède ou un nouveau projet EIT-Manufacturing de 0,6M€ en 2021, avec la Suisse.

Pour le moment nous sommes à fond dans l’industrie 4.0 et profitons d’une traction énorme de l’industrie française sur nos solutions cobotiques disruptives. La Région Nouvelle-Aquitaine participant fortement à notre dynamique locale avec une aide à 50 %, accordée en 2021 sur notre investissement R&D de 0,8M€, pour développer avec BDS du Groupe CASSOUS un nouveau cobot de désamiantage.

portrait Maxime Hardouin - Aérospline

 

bannière partenaire 2021